wep togo 1

Projet « Women 2030 »/ODD et Genre: WEP-Togo valide son rapport alternatif sur la mise en oeuvre des ODD 5,6 et 7

(Société Civile Média) – Alors que le Togo se prépare pour le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) qui se tient ce mois de Juillet à New York, la branche togolaise de l’ONG Women Environmental Programme (WEP-Togo) entend apporter sa part de contribution au rapport national que présentera le gouvernement à ce grand rendez-vous.

Ainsi, dans le cadre du projet « Women 2030 », et après avoir réalisé une étude d’évaluation sur le genre dans la mise en œuvre des ODD au Togo, WEP-Togo a engagé  un processus de rédaction d’un rapport sous forme de contribution écrite. Ce rapport vise à faire état de la contribution des femmes et des organisations de femmes dans la mise en œuvre des ODD 5, 6 et 7 liés au thème du Forum de cette année : « Transformation vers des sociétés durables et résilientes ». Il a été validé vendredi 29 juin au cours d’un atelier organisé à l’Institut Français de Lomé.

Il s’est agi d’analyser les résultats des enquêtes réalisées dans le cadre de l’évaluation sur le genre ; de recueillir les apports au niveau des acteurs et des politiques pour enrichir le rapport final de l’évaluation sur le genre ; d’amender le document du rapport de contribution écrite sur le rapport alternatif du Togo et de faire valider le rapport de contribution écrite par les acteurs nationaux.

Tout en saluant l’implication des organisations de femmes du Togo dans la mise en œuvre des ODD, Brigitte Acakpo-Addra, directrice exécutive de WEP-Togo, a invité ces dernières à intégrer davantage les ODD et cibles dans les outils de planification de leurs activités.

wep togo 2

Même son de cloche du côté de la présidente de l’Association des Femmes du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestière (AFMERF) qui a félicité WEP-Togo pour avoir pris l’initiative de conduire l’évaluation des progrès réalisés par la société civile dans la mise en œuvre des ODD 5, 6 et 7 avec un focus sur la contribution des femmes et des organisations féminines. « Cela témoigne de sa volonté et son engagement à contribuer à l’atteinte des ODD dans notre pays à l’horizon 2030 », a-t-elle ajouté.

En rappel, l’ODD 5 entend « parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ». L’ODD 6 veut « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau », alors que l’ODD 7 entend « garantir un accès à une énergie fiable, durable, propre et à un coût abordable pour tous ».

Lancé et réalisé dans plus de 52 pays à travers le monde, le projet « Women 2030 » fait de l’égalité femmes-hommes et des droits des femmes des piliers fondamentaux pour atteindre les objectifs du Développement Durable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *