fidh

Togo: La FIDH exhorte l’Union Africaine à « œuvrer pour l’alternance » au Togo

(Société Civile Média) – La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) tient, depuis le 25 avril, sa 62ème session à Nouakchott dans la capitale mauritanienne. Durant ces assises qui prennent fin le 5 mai prochain, la crise togolaise s’invite dans les débats.

Présente à cette rencontre internationale sur les droits humains, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) dit s’en remettre à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) afin qu’elle aide pour un dénouement de la situation au Togo. Pour ce faire, elle fait des propositions suivantes : 

– « exhorte l’Union Africaine à œuvrer aux côtés du Peuple Togolais, en vue de l’alternance et du respect des principes démocratiques »,

– « d’effectuer une visite d’État en vue de rencontrer les protagonistes de la crise sociopolitique et donner un souffle au dialogue en cours » »

– « mener une enquête impartiale sur les multiples cas de violations des droits humains soulevées et décriés »

-et à « lancer un appel pressant au gouvernement togolais en vue de la libération de tous les prisonniers politiques et des défenseurs des droits humains encore en détention ».

Par ailleurs, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) condamne la répression des manifestations par les forces de l’ordre et de la sécurité, les multiples violations des droits de l’homme etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *