Caplo

Togo-Journée de la Terre: Le CAPLO assainit la plage de Lomé avec une course ecojogging

(Société Civile Média) – Une plage propre, sans déchets (surtout plastiques) et où il fera bon vivre, c’est le défi que s’est lancé le Club des Amis des Plages et des Océans (CAPLO) pour donner une touche particulière à la « Journée de la Terre », célébrée le 22 avril de chaque année. Le CAPLO était donc à la plage de Lomé ce samedi où elle a organisé une course ecojogging populaire et sensibilisé les participants sur la nécessité, non seulement de maintenir nos plages en bon état, mais aussi de protéger les océans.

La course ecojogging a vu la participation de plusieurs associations, du ministère de l’environnement, d’American Corner et de l’ambassade des Etats-Unis au Togo dont l’appui financier a servi à l’organisation de l’événement.

« Nous avons voulu organiser cette manifestation pour marquer de notre empreinte la célébration de la Journée de la terre. Nous avons donc invité les gens à venir faire du sport et en même temps à collecter les déchets qu’on trouve ça et là sur la plage de Lomé et qui rendent les gens mal à l’aise », a expliqué Gado Bemah, chargé de la mobilisation des ressources du CAPLO.

Ainsi donc, plusieurs kilogrammes de déchets plastiques ont été collectés sur la distance parcourue par les participants à la course ecojogging, divisés en équipe. Les déchets collectés par chaque équipe ont été pesés et l’équipe qui en a le plus ramassé a été primée. Une façon pour les organisateurs de motiver les coureurs et de les inciter à vraiment assainir la plage.

Par ailleurs, les déchets seront transformés dans les jours à venir au centre de recyclage de l’ONG STADD (Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable), dirigée par M. Bemah.

Tout en saluant l’initiative du CAPLO, l’ambassadeur des Etats-Unis, David Gilmour, a insisté sur l’importance de débarrasser les plages togolaises des déchets plastiques. Ces déchets, selon lui, constituent une véritable menace pour les océans. La plage étant l’un des atouts touristiques de Lomé et du Togo, il est important, d’après le diplomate américain, de l’assainir afin de la rendre propre pour les visiteurs.

« Nous sommes très fiers non seulement d’avoir apporté notre appui à cette action, mais aussi de voir les jeunes togolais impliqués dans leur communauté et qui ont la volonté de sacrifier leur temps sous le chaud soleil et dans la chaleur ce samedi pour améliorer les conditions de leurs communautés. C’est très encourageant car l’implication des citoyens dans les problèmes de leur pays est très important. C’est comme cela que les choses fonctionnent dans les démocraties », a indiqué David Gilmour.

La Journée mondiale de la Terre a été célébrée pour la première fois le 22 avril 1970. Elle est aujourd’hui reconnue comme l’événement environnemental populaire le plus important au monde. Son fondateur est le sénateur américain Gaylord Nelson. Il encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés. Aujourd’hui, le Jour de la Terre est célébré, à travers le monde, par plus de 500 millions de personnes dans 184 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *