adesco cantine

Togo: L’ONG/ADESCO s’assure du bon déroulement du projet « Cantine scolaire » à l’EPP Kémeni-Fizadè

(Société Civile Média) – Dans le but de s’assurer du bon déroulement des activités de fourniture de repas aux écoliers, un suivi a été effectué le jeudi 12 Avril dernier par le superviseur de la cantine de l’ONG/ADESCO à l’Ecole Primaire Public de Kémeni-Fizadè, une des écoles bénéficiaires du projet « Cantine scolaire » dans la Préfecture de Tchaoudjo. 

L’objectif visé à travers ce projet est de contribuer à garantir une bonne alimentation aux enfants des milieux vulnérables du Togo, à renforcer la régularité et le maintien des élèves à l’école ainsi que l’amélioration des indicateurs scolaires. Et grâce à ce projet, nombreux sont les élèves des milieux bénéficiaires à retrouver le goût de l’école. C’est le cas de Tchadenou Ichane, 10 ans, élève en classe de CM2 à l’EPP Kemeni-Fizadè.

« Avant, quand il n’y a avait pas la cantine, on ne venait pas à l’école tous les jours mais avec la cantine, on est régulier. On mange et on travaille bien. Je remercie ADESCO et les partenaires qui nous font à manger », se réjouit-il.

 Ces propos sont confirmés par certains enseignants dont Nadja Nandja, directeur-adjoint de l’EPP Kemeni-Fizadè et encadreur des enfants.

« L’arrivée de la cantine a fait que les activités de l’école ont évaluées. Les enfants sont fréquents et à l’heure, ils mangent bien et travaillent aussi bien. Les parents vaquent librement à leurs occupations sans aucun souci et nous enseignants, nous sommes à l’aise puisqu’avant, il était difficile de récupérer les élèves », souligne-t-il.

Commencé avec environ 140 élèves, la cantine se retrouve aujourd’hui avec 324 élèves dont 164 filles. De quoi réjouir M. Nadja qui remercie tous les partenaires pour cette initiative qui lutte contre la déperdition scolaire.

 Le programme des cantines scolaires financé par le Gouvernement Togolais et la Banque Mondiale, est prévu pour couvrir 20 établissements scolaires des préfectures de Tchaoudjo et Tchamba. L’ONG/ADESCO est l’organe de mise en œuvre de ce projet dans ces localités, avec l’accompagnement technique de l’ANADEB (Agence Nationale d’Appui au Développement la Base).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *