amegan-atsyon

Togo: NDH dévoile l’arsenal juridique qui protège les PVVIH/SIDA contre la discrimination

(Société Civile Média) – L’association Nouveaux Droits de l’Homme-Togo (NDH-Togo) a célébré, à sa façon, la  Journée mondiale de  lutte contre le sida. C’était le 1er décembre. Elle a saisi l’occasion de cette célébration pour organiser, à Lomé, une causerie-débat sur la discrimination et la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/SIDA. La rencontre lui a ainsi permis de sensibiliser les participants sur l’arsenal juridique qui protège les personnes séropositives contre la discrimination ou la stigmatisation. Un arsenal dont le grand public ignore malheureusement l’existence.

« Nous avons pensé apporter notre petite contribution en renforçant la capacité de nos citoyens sur des thématiques comme la stigmatisation et la discrimination. Et aussi nous avons effleuré la problématique de protection  des droits des minorités qui est actuellement au cœur des débats », a souligné Me Bertin Amegah-Atsyon, directeur de NDH-Togo, dont l’exercice, au cours des discussions, a consisté à permettre aux uns et aux autres de connaître les textes qui sanctionnent la marginalisation des personnes vivant avec la maladie.

L’organisation de cette causerie-débat, il faut le rappeler, s’inscrit dans l’un des nouveaux objectifs que s’est assigné NDH-Togo : s’impliquer dans la lutte contre la discrimination et la stigmatisation des PVVIH/SIDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *