mango gate

#MANGOGATE: Les autorités appelées à vite donner le résultat des enquêtes sur les décès des manifestations

(Société Civile Média) – Consultant en surveillance, documentation et rapportage des violations des droits de l’homme, Bruno Haden a lancé le 21 septembre dernier le hashtag MANGOGATE (#MANGOGATE) sur les réseaux sociaux. Par le biais de cette initiative, celui qui est aussi le secrétaire général de l’ACAT Togo (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture-Togo) appelle les autorités à faire la lumière, le plus rapidement possible, sur les décès survenus lors des manifestations pacifiques qui se sont déroulées au Togo.

« Mangogate est une manière générale d’appeler le gouvernement à nous donner le résultat des enquêtes sur les décès des manifestations publiques pacifiques au Togo », a confié Bruno Haden à la rédaction de l’agence Société Civile Média.

Les dernières manifestations de l’opposition ont engendré 4 morts, notamment à Mango et Bafilo. Agrigna Rachad en est la toute dernière victime. Après avoir été blessé par balle le 20 septembre à Bafilo, cet élève en classe de 3ème est décédé vendredi des suites de ses blessures. Il a été enterré ce samedi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *