CJD

Togo: Le CJD s’engage de plein pied dans la décentralisation avec le projet « Agir pour bâtir la cité » !

(Société Civile Média) – Le projet s’intitule « Agir pour bâtir la cité » (ABC). Il a été officiellement lancé ce samedi 29 juillet à Lomé par le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD). Une façon pour cette association de jeunes de montrer son adhésion au processus de décentralisation amorcé au Togo.

Selon ses initiateurs, le projet « Agir pour bâtir la cité » vise, à travers réflexions et actions, entend contribuer efficacement au développement des communautés à la base. Il s’agit, plus précisément, d’aider les groupes organisés de jeunes, de femmes ou des Comités de développement de quartier (CDQ) à monter eux-mêmes des projets allant dans le sens du développement à la base et qui seront financés.

« Avec ce nouveau projet, le CJD vient s’associer aux communautés à la base dans des actions communautaires de développement et de paix durable en vue de les sensibiliser, mieux de les convaincre d’être les forces du développement de leurs communautés », a expliqué Aïcha Aoudou, présidente du comité d’organisation du projet. Selon cette dernière, La participation au développement de nos communautés est un acte patriotique et citoyen qui concerne tous les Togolais.

Avant ce nouveau projet, le Collectif des Jeunes pour le Développement avait initié le projet « Togo Tribune libre » qui lui a permis d’échanger avec les populations et de se rendre compte des problemes qu’elles ont réellement sur le terrain. « Agir pour bâtir la cité » vient donc apporter des solutions aux problèmes recensés comme l’a confirmé Kovi Adanbounou, président du CJD.

« Avec cette initiative, nous voudrions, à travers des sensibilisations, des actions citoyennes et des dons d’accompagnement, montrer que le développement des communautés est un processus de coopération volontaire, d’entraide et de constrction de liens sociaux entre les résidents et les institutions de la communauté. Ce qui vise naturellement l’amélioration des conditions de vie sur le plan physique, social et économique », a-t-il précisé avant d’ajouter qu’il s’agit d’une démarche aux dimensions collectives devant permettre d’augmenter la capacité des communautés à s’organiser pour améliorer les conditions de vie de leurs membres.

Le Collectif des Jeunes pour le Développement est crée en 2007. Il œuvre dans le domaine de la sensibilisation des populations togolaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *