FIDA

Togo: Femmes agricoles et entrepreneurs ruraux appuyés par le FIDA

(Société Civile Média) – Le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER) est en phase d’exécution au Togo depuis février 2015. Cofinancé par l’Etat togolais et le FIDA (Fonds International de Développement Agricole) à hauteur de 19,2 milliards de FCFA, le PNPER entend venir en aide aux jeunes ruraux (femmes et hommes) âgés de 18 à 40 ans et essentiellement des femmes agricoles organisées en coopératives.

A cet effet, vingt préfectures ont été choisies en tant que bénéficiaires du projet. Les potentiels agricoles à promouvoir, les opportunités d’emploi à offrir et l’apport en vue du développement de l’agriculture au Togo sont les critères sur la base desquels les localités ont été ciblées. Cette initiative vise à créer un environnement favorable au développement des petites et moyennes entreprises rurales. En tant que partenaire du projet, le FIDA (Fonds international de développement agricole), représenté par une délégation d’experts, a organisé des séances de travail et des visites de terrains en vue d’examiner l’avancement du PNPER.

Au cours de la seconde phase d’exécution, le PNPER permettra à 50 000 personnes de bénéficier directement des moyens en vue de la création de 1800 micro-entreprises et le renforcement des activités de 500 micro-entreprises. En outre, 9300 emplois directs seront produits en milieu rural dont 1600 auto-entrepreneurs, 2000 coopérateurs agricoles et 5800 emplois renforcés ainsi que l’accompagnement et la formation d’au moins 4.000 jeunes

Le PNPER constitue donc un moyen de lutte contre le sous-emploi d’environ 60% de jeunes ruraux et de soutenir l’activité agricole des femmes en milieu rural.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *