redd+ togo

INTERVIEW-CONSORTIUM FEMMES REDD+TOGO: B. Acakpo-Addra fait le bilan du projet de promotion de l’utilisation des foyers améliorés

(Société Civile Média) – Du 10 mai au 1er juin dernier, le Consortium Femmes REDD+ a mis en œuvre le « projet de promotion de l’utilisation des foyers améliorés dans les ménages au Togo ». Ce fut à travers une grande campagne de sensibilisation effectuée par cette organisation à travers tout le territoire togolais. Dans cette interview accordée à l’Agence Société Civile Média, Brigitte Acakpo-Addra (photo), présidente du Consortium, fait le bilan de cette tournée et parle des résultats obtenus. Lecture !

 

La journée du 2 juin dernier a été une importante journée dans le calendrier du Consortium Femmes REDD+ Togo. Qu’en a-t-il été ?

La journée du 2 juin dernier marque l’apothéose de nos activités dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation des femmes sur les changements climatiques, le processus REDD+ et l’économie du combustible. Cette journée a été couplée de distribution des foyers améliorés à 1500 ménages que nous avons débuté depuis le 10 mai. Cette activité a été menée par le Consortium Femme REDD+ Togo qui est une plateforme regroupant des organisations féminines au plan national qui œuvrent dans la gouvernance des ressources forestière.

wep 2

Quels est l’objectif que poursuivait le Consortium Femmes REDD+ à travers cette sensibilisation ?

Les objectifs de cette campagne de sensibilisation étaient de contribuer à la lutte contre la déforestation au Togo et d’échanger avec les femmes à la base  sur les questions liées aux effets des changements climatiques  et les alternatives de solutions notamment l’économie du combustible et le processus REDD+. S’inscrivant dans la même vision que le gouvernement, nous avons mis en terre (pour le compte de la Journée de l’arbre au Togo NDLR) 150 plants au CEG Attidjin à Zanguéra.

Le Consortium a également distribué des foyers améliorés aux femmes lors de la campagne de sensibilisation. Quel message envoyez-vous aux bénéficiaires ?

Les foyers améliorés homologués que nous avons distribués aux femmes leur permettront de réduire la quantité de charbon qu’elles utilisent à la cuisine. Par là, nous contribuons à la réduction du phénomène de la déforestation, de coupure anarchique des arbres qui servent à la production du charbon de bois. Par ailleurs, ces foyers améliorés permettront de réduire les maladies que contractent les femmes dans la mauvaise utilisation du charbon.

wep 1

De façon globale, êtes-vous satisfaites des résultats de votre campagne de sensibilisation ?

Nous sommes plus que satisfaites des résultats de cette campagne d’autant plus que nous avons touchés plus de 7000 femmes dans 60 cantons des 5 régions économiques du Togo. Nous invitons sur ceux toute la population togolaise à se joindre aux femmes pour qu’ensemble, nous puissions lutter contre les changements climatiques et la dégradation des forêts au Togo.

Un dernier mot ?

C’est le lieu pour nous de remercier le chef de l’Etat et le gouvernement togolais pour les efforts consentis en matière de soutien  aux femmes togolaises que nous sommes. Nous remercions également les partenaires techniques et financiers à l’instar de la Banque Mondiale, de l’unité de coordination REDD+, du PGICT (Programme de gestion intégrée des catastrophes et des terres NDLR), d’AGAIB Maritime. Toute notre gratitude aux autorités locales qui n’ont ménagé aucun effort pour nous accompagner durant toute cette campagne. Les Directions régionales et préfectorales de l’environnement ne sont pas du reste. Nous n’oublions pas non plus nos représentantes femmes à la base qui sont nos points focaux préfectoraux.  

 

Un commentaire sur “INTERVIEW-CONSORTIUM FEMMES REDD+TOGO: B. Acakpo-Addra fait le bilan du projet de promotion de l’utilisation des foyers améliorés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *