Mandela Djaho

INTERVIEW: Activités, bilan et perspectives, les confidences du président de l’OOADD !

(Société Civile Média) – Créé en octobre dernier, l’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable (OOADD) s’est assigné pour mission de favoriser un développement socio-économique durable qui prend en compte la protection de l’environnement. Composé d’une équipe jeune mais très dynamique, cette organisation fait déjà ses preuves sur le terrain. En témoigne le Projet de Vulgarisation des Objectifs de Développement Durable (PV_ODD) qu’il pilote depuis quelques semaines dans le but de permettre aux étudiants de cerner toutes les notions relatives aux ODD. Dans cette interview accordée à l’Agence Société Civile Média, Mandela DJAHO, président de l’OOADD, parle de la genèse de son organisation. Il se confie également sur les activités menées durant ses six premiers mois d’existence. Lecture !

  

Société Civile Média : Parlez-nous un peu de la genèse de l’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable.

J’aimerais tout d’abord vous remercier pour l’opportunité que vous nous accordez de nous présenter à la population et aux diverses associations et ONG. L’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable (OOADD) est un réseau de consultants constitué par des environnementalistes, des sociologues, des économistes et des agronomes. Ils se sont regroupés afin de fédérer leurs compétences en faveur du développement durable. L’OOADD a, en effet, été créé  le 15 Octobre 2016 à l’Assemblée Générale Constitutive puis enregistré le 20 Octobre 2016 au Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation des Collectivités Locales du Togo, sous le Numéro 747. Il S’agit d’une association à but non lucratif qui a pour but de favoriser un développement socio-économique durable qui prend en compte la protection de l’environnement.

Mandela DJAHO : Pourquoi avoir pensé à la création d’un Observatoire Ouest Africain du développement durable ?

Comme nous le savons, le 25 Septembre 2015, les Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été adoptés dans le cadre d’un programme de développement durable. Ainsi, au niveau de chaque Pays, les gouvernements, les associations, ONG et tous les acteurs s’activent pour l’atteinte de ces objectifs ; et plusieurs actions sont menées en faveur du développement durable. Nous avons estimé que la mise en place d’organisations dotées de personnes qualifiées et expérimentées pouvant appuyer les acteurs Ouest Africains dans la mise en œuvre des décisions mondiales, apportera certainement un plus pour l’atteinte des ODD dans la sous-région et parvenir ainsi à un développement durable. L’idée est d’initier des projets et de participer à ce qui se fait au sein des pays en matière de développement durable afin d’apporter des contributions pour le développement de nos pays. C’est dans cette vision qu’est créé l’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable (OOADD).

 Quels sont alors les objectifs de l’OOADD ?

L’OOADD a entre autres objectifs de favoriser une éducation de qualité axée sur le développement durable, promouvoir le bien-être des communautés, promouvoir une croissance économique soutenue, lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes, lutter contre les changements climatiques…

Comment pensez-vous atteindre vos objectifs ?

Pour l’atteinte de ses objectifs, l’OOADD compte mener entre autres actions, l’éducation au développement durable par la vulgarisation des ODD, le suivi de la mise en œuvre des ODD, l’organisation et la participation aux ateliers de réflexion sur le développement durable, l’organisation des études et formations, la conception et la mise en œuvre des projets de développement, les campagnes de sensibilisation…Que ce soit une ONG, une entreprise, un groupe de jeunes ou de femmes, un réseau d’entrepreneurs qui voudraient mener des études, élaborer des projets ou les évaluer ; organiser un atelier, une conférence ou toute activité sur le concept du développement durable et les questions qui y sont liées notamment, les ODD, le changement climatique, l’économie, l’agriculture durable…, nous sommes disponibles pour y prendre part et pour apporter nos compétences pour la réussite de ces activités.

Quelles activités avez-vous mené et quel bilan faites-vous après 6 mois d’existence ?

L’OOADD, dès sa création, s’est engagé dans ses activités avec beaucoup de détermination. En effet, l’Observatoire a été représenté par son Secrétaire Général, M. Bia K. AFFO, à la COP 22 à Marrakech (Maroc) du 07 au 18 Novembre 2016, où il a eu à participer à plusieurs ateliers et à prendre part aux activités.

Par ailleurs, l’OOADD s’active actuellement dans le processus d’élaboration du PND (Plan National de Développement) du Togo auprès des OSC (Organisations de la Société Civile) dans le cadre de leurs contributions pour l’élaboration du document final de ce nouveau programme. En effet, l’Observatoire a participé le 16 Mars 2017 à l’atelier de concertation des OSC de la région Maritime puis à l’atelier National de concertation des OSC le 21 Mars 2017. Dans le même contexte, l’OOADD a appuyé le CNJ-Togo (Conseil National de la Jeunesse du Togo) dans l’organisation de l’atelier national de concertation des organisations de jeunes le 25 Mars 2017 à la délégation de l’Union Européenne au Togo. Il a également été représenté à celui organisé par les organisations de femmes dans le même cadre le Jeudi 06 Avril à la délégation de l’Union Européenne au Togo.

Par ailleurs, l’OOADD a reçu le 14 Mars 2017 l’autorisation du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche du Togo pour la mise en œuvre du Projet de Vulgarisation des Objectifs de Développement Durable (PV_ODD) dans les Universités du Togo. Le projet a reçu l’appui technique du Ministère de la Planification du Développement et est exécuté avec l’organisation Youth Impact for Sustainable Development. Le projet a démarré le 05 Avril 2017 à l’IAEC (Institut Africain d’Etudes Commerciales) et sera exécuté dans 22 Universités. Il sera reconduit les années qui suivront afin qu’un grand nombre d’étudiants soit informé sur le concept et les défis du développement durable ainsi que sur les ODD.

Bref, en rapport avec notre plan d’action, nous sommes à jour. Le bilan est donc positif. Nous sommes tout à fait conscients que la tâche ne sera pas facile mais nous sommes une équipe jeune, qualifiée et très dynamique et nous pensons qu’avec la détermination dont nous faisons preuve, nous pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Vos activités se limitent-elles juste au Togo ?

A l’heure actuelle, nos bureaux sont au Togo, mais nous comptons avoir des représentations dans tous les pays de la sous-région afin de suivre le développement pays par pays et partager les expériences et compétences entre pays.

Quelles sont vos perspectives pour les prochains mois ?

Comme je l’avais dit au début, nous sommes en plein dans la mise en œuvre du PV_ODD dans les universités et cela va se poursuivre jusqu’en Mai. Parallèlement, d’autres activités vont bientôt être lancées en collaboration avec des ONGs et structures de la place.

 Un dernier mot ?

Nous tenons à remercier les institutions de l’Etat qui nous accordent leur appui technique en cas de besoin ainsi que toutes les personnes qui, de prêt ou de loin, croient en notre initiative et nous encouragent. Je remercie par ailleurs mon équipe pour sa détermination et son engagement dans la mise en œuvre de nos activités ainsi que l’organisation Youth Impact for SustainableDevelopment. Pour des informations complémentaires sur nous, veuillez consulter notre blog www.ooadd.unblog.fr ou notre page Facebook OOADD (N’oubliez pas d’aimer la page). Je vous remercie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *