cset

Togo: La CSET en grève lundi si les élèves de Dapaong ne sont pas libérés !

(Société Civile Média) – La Coordination des élèves et étudiants du Togo (CEET) et les mouvements de la diaspora ont été entendus par la CSET. Pointé du doigt et accusé de laisser croupir en prison les trois élèves de Dapaong, la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo a décidé d’œuvrer pour la libération de ces derniers.

En tournée sur toute l’étendue du territoire et actuellement à Dapaong pour rencontrer leurs bases et échanger avec elles sur les dernières discussions avec le gouvernement, les responsables de la CSET compte bien saisir cette occasion pour exiger la libération de Gbiak Mindabe, Kanloklare Sayabia et Kanfoire Kinanssoa.

« Actuellement à Dapaong pour le cas de la libération des élèves. Puisqu’on ne peut pas faire cours à une partie des élèves tant que les autres sont en prison. Selon l’agenda de la coordination, il était prévu qu’une délégation aille rendre visite à ces enfants », indique Atsou Atcha, premier responsable de la CSET. « Nous attendons de voir ce qui va se passer dans les jours à venir. Auquel cas, nous allons revoir nos cartes… si les conclussions n’aboutissent pas, nous repartons en mouvement », a-t-il promis.

Par ailleurs, la CSET et la FESEN avertissent et menacent d’entrer en grève le lundi 27 mars si les trois élèves de Dapaong ne sont pas remis en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *